Accueil > Portfolio > Septième Continent

Septième Continent

Septième Continent
2019
(Extrait d’un corpus de 33 photographies)

Sorte d’irréalisme de notre culture, édifié comme un imaginaire, LE SEPTIÈME CONTINENT rassemble des photographies déchirées par une opposition cornélienne entre l’amour et l’indifférence entretenus avec les emballages de produits alimentaires. Ils ne sont pas tels qu’ils sont, à savoir des choses mais, plutôt, tels de petits bateaux d’errance dans les profondeurs. Devant l’immensité des océans, ils forment un monde inaccessible, imperceptible, improvisé.

Avant qu’ils s’animent, deviennent des microparticules et prennent le large avec la complicité des marées lourdes ou des vents ricaneurs, j’ai rapporté dans mon studio de photographie, outre des algues marines et de l’eau de mer, quelques uns de ces objets pragmatiques. Puisqu’une des règles du jeu en matière de prospective est de se donner le droit de tout réimaginer et tout reconstruire, les images ici obtenues ne sont pas des tentatives de faire semblant avec ce qui se passe sous l’eau. Elles sont très loin de l’enregistrement fidèle des formes et des tons en photographie chimique. Les objets représentés sous une trame aux pixels numériques magnifiés peuvent nous amener à penser que les nombreuses humeurs de la force océanique mystérieuse et puissante pourraient avoir contribué à les créer.

Éprises de liberté, d’égalité et de démocratie, nos sociétés ont creusé un important hiatus entre l’environnement et les territoires où elles vivent. Comme peuvent le faire les rêves nocturnes qui, au réveil, activent la conscience, mes photographies agissent comme le révélateur d’un doute sur ce que nous sommes vraiment, des mendiants de l’amour. Nos liens terrestres manquent manifestement de tendresse

GATOR
TIM
BLACK
FRAPPÉ
MONSTRE
COLL'S
CHIPS
VAN-HOU
AROMES ARTIFICIELLES
CARLING